14 thoughts on “Quand une Pitoune craque…”

  1. Salut,

    je viens de tomber sur ton blog complètement par hasard… je parcours tes notes en me disant que tes histoires sont rigolotes et ressemblent aussi à une part de mon quotidien … je fais un tour sur ton site et jette un oeil à ton parcours pro … et là … surprise !
    On était dans le même bahut à la « presque-même » période … MAN+BTS ACI promo 2001 !!!
    Voilou c’était juste un p’tit clin d’oeil en passant … mais le hasard est parfois marrant, non ?!!
    Longue vie à ton blog ;o)

  2. @mubulle : ah oui c’est énorme ça ! Je sais pas si tu es au courant, mais samedi c’est les 20 ans de la sout ! y a une grosse fete d’organisée avec tous les anciens, profs et élèves.
    J’y serai à partir de samedi aprem, tu peux y aller au dernier moment si tu ne savais pas..
    on se croisera peut-être !
    @piti pince & Auregann : oui oui les pitous ont une passion pour l’eau qui donne parfois des situations rigolote 😉

  3. Pôv Pitoune 🙂 trouve lui un copain peut-être qu’elle te laissera tranquille un peu!!!! Ou allez vivre à la campagne hahaha!!!! Bon courage.

  4. Oui, oui merci Isa je suis bien au courant pour ce fameux weekend des 20ans … j’ai suivi tout cela sur FB … d’ailleurs… c’est demain !! Malheureusement on ne s’y croisera pas ; j’ai un mariage …
    Ça sera certainement un moment bien particulier voir un peu déroutant ! Bref amusez vous bien ;o)

  5. @esperluette : bonne idée, maiscomment je fais si ça marche aussi pour les Geeks ? oO
    (et puis en vrai j’aime bien qu’elle soit caline la pitoune qd meme…)

  6. Même sans partir à la campagne ma furette me suivait partout. Elle s’impliquait énormément dans notre vie commune. Ma mère qui était venue la nourrir une journée où j’étais en déplacement m’a dit : j’ai rangé ta vaisselle avec Lilas, j’ai fait le tri sélectif avec Lilas, j’ai bu un café avec Lilas…

    Quand à moi, je m’habillais avec elle (Lilas, peux-tu sortir de ma botte). Je prenais ma douche avec elle (Oui Lilas c’est un nouveau parfum, je te l’accorde mais sort de là !). Je téléphonais avec Lilas (qui quand elle avait les griffes trop longues me grimpaient le long des jambes pour monter sur mes épaules (histoire de mieux entendre je présume 🙂

Les commentaires sont fermés.